Le podcast de la toute première émission "A l'ère libre" de la webradio des CEMÉA belges est en ligne. Nous y échangeons entre CEMÉA français et belges autour des liens entre logociels libres, éducation active et éducation populaire... A écouter ! cemea.be/Nouvelle-emission-de-

La mission numérique "Pour un numérique libre, éthique et critique" des CEMÉA belges organise demain matin de 11 h à 12h une toute première émission de webradio. Elle se nomme "A l'ère libre" et sera proposée tous les deux mois. Nous recevrons demain Pascal Gascoin, responsable de la mission "Libre éducation nouvelle" des CEMÉA France et Jean-Paul Liens codirecteur des CEMÉA belges. Tous les renseignements sur la page cemea.be/Nouvelle-emission-de-

Fin prêt pour accueillir les collègues français du groupe École des Cemea et tenter de leur faire comprendre le surréalisme du système scolaire belge

Mes lectures et écoutes de ces derniers jours autour du logiciel libre m'ont donné l'idée d'un nouveau visuel à réaliser...

Je participe depuis quelques jours à un Mooc d'une université belge sur les "pédagogies innovantes". Il y avait deux parcours proposés, dont l'un qui nécessitait une adresse Gmail (j'ai donc bien sûr pris l'autre option qui me correspondait moins). Je reste tout de même dubitatif sur le fait qu'une institution universitaire puisse participer au servage vis à vis de Google et ne pas évaluer la capacité à nuire de ce type d'outil. Toute éducation ne peut se faire avec des outils de soumission !

Prêt pour une deuxième conférence à la biennale de l'éducation nouvelle à Poitiers... On va s'intéresser à l'éducation à la citoyenneté...

L'accord du gouvernement Wallonie Bruxelles dit aussi : Une dynamique systématique d’open data dans l’administration permet à la fois de rencontrer des objectifs de transparence et d’accès à l’information, ce qui profite à la démocratie,

Le Gouvernement entend:-Promouvoir et utiliser au maximum les standards ouverts et les logiciels libres dans les administrations publiques et organismes d'intérêt public;

Je pense qu'aux CEMEA, on va souvent faire des rappels de ce texte ;-)

Quand un magazine de protection des consommateurs-trices (test achats) s'associe à Google pour proposer des formations "gratuites" à la protection numérique, on s'étonne parfois de la naïveté du message. Constater que "les Belges négligent leur vie privée sur le net" et s'associer pour le faire avec un des Gafam, c'est tout simplement hallucinant. La prochaine campagne sur la malbouffe sera offerte par Mc Donald et celle sur la sécurité routière parrainée par les vodkas Smirnoff ;-)

C'est parti... Curieux de savoir ce que Google connaît d'un utilisateur de base de ses services pendant pas mal d'années (même si je m'en détache depuis trois ans), je viens de demander à M.Google, ce qu'il savait de moi. Ben, je ne sais pas encore ce qu'il sait, mais je sais déjà que c'est pas moins de 93 Mo de données... Impressionnant !

Que ce soit en Belgique ou en France, notre système scolaire est malade, atteint d'évaluationite aigüe depuis trop longtemps. J'ai par contre l'impression que si chacune-e est d'accord sur le constat, le système répond en ajoutant du contrôle... qui ajoute du stress au métier et en bout de chaîne un peu plus de contrôle sur les apprentissages. Première mesure pédagogique du pacte d'excellence belge... Un nouveau programme pour les enseignant-e-s du maternel !

Mastodon CEMEA

L'instance Mastodon des militant⋅e⋅s CEMEA.